Livraison gratuite dès 30€ / tel : 09 72 34 49 40
Livraison gratuite dès 30€ / tel : 09 72 34 49 40
Panier 0

Le guide ultime de la législation du CBD en France

cbd france loi

La législation de la CBD est complexe en France, comme dans de nombreux autres pays de l'UE.

Cependant, nous avons de la chance : la France est l'un des meilleurs endroits pour acheter légalement des produits au CBD.

Cela dit, il y a certaines lois que vous devez connaître, notamment si vous achetez des produits au CBD (herbe, huiles, miels...) dans d'autres pays.

Dans cet article, je vous présente tout ce que vous devez savoir sur l'achat  de CBD en France, y compris la législation, la réglementation et des conseils sur les commandes en ligne de CBD.
  • En France, les produits CBD ne contenant pas de THC sont légaux tant que la teneur en THC est inférieure à 0,2 %,
  • Le chanvre peut être cultivé légalement. Cependant, pour que les produits au CBD soient légaux, tout le THC doit être éliminé.
  • Même si la CBD est disponible légalement, certains magasins en vendent, dans certains cas les entreprises sont fermées et leurs marchandises sont saisies.
  • La France produit jusqu'à 40 % du chanvre européen et est le troisième producteur mondial, juste derrière la Chine et le Canada.

Le CBD est-il légal en France ?

En France, le cannabis est illégal. Il est classifié en tant que drogue bien que des expérimentations de l'usage médical soient menées par le gouvernement.

Mais aux yeux du gouvernement, le CBD n'est PAS considéré comme une drogue, cependant des règles strictes doivent être appliquées pour garantir la légalité de cette substance.

Le gouvernement français a précisé sa position sur les produits au CBD en 2018.

Les résidents Français sont libres de faire pousser leur propre chanvre.

Le chanvre doit provenir de l'une des souches officiellement autorisées, mais seules les tiges et les fibres doivent être utilisées - il est strictement interdit d'utiliser les fleurs de quelque manière que ce soit.

Il y a une certaine incertitude, puisque seule une teneur de 0,2% de THC est autorisée légalement pour la plante de chanvre, et non pour les produits au CBD.

En France, la CBD n'est légal que pour la vente, l'utilisation et la possession de produits à 0% de THC. Les autorités traiteront la substance comme un stupéfiant si elle contient du THC.

En gardant tout cela à l'esprit, les Français souhaitant s'approvisionner en produits enrichis au CBD doivent rechercher des produits fabriqués à partir d'isolats de CBD afin de rester dans la limite de 0% de THC. C'est le crédo que nous avons suivi pour développer nos recettes de miels au CBD.

Les isolats de CBD sont des extraits de chanvre qui sont soigneusement traités pour éliminer tout THC restant et autres composés du cannabis.

Chanvre et cannabis: Quelle est la différence ?

La distinction entre le chanvre et le cannabis est avant tout culturelle - les deux sont en réalité de la même espèce connue sous le nom de Cannabis sativa.

Le chanvre et le cannabis sont abondants en CBD, mais ils contiennent des quantités variables d'autres cannabinoïdes tels que le THC, le CBN, le CBC, le CBG, etc. Tout cela est régulé par l'ADN de la plante.

La législation distingue le chanvre et la marijuana en fonction de la quantité de THC présente dans la plante - le THC est un composé chimique présent dans le cannabis qui produit des niveaux psychoactifs élevés.


1. Cannabis - plus de 0,2 % de THC

En France, le chanvre est classée comme Cannabis lorsque la teneur en THC dépasse les 0,2%.

Le THC est la principale raison pour laquelle la marijuana est illégale dans de nombreux pays du monde, dont la France.

C'est le principal composant psychoactif de la plante responsable du "high" produit par le chanvre.

 

2. Chanvre - 0,2% THC ou moins

Selon les autorités françaises, le chanvre est tout Cannabis sativa ayant une teneur en THC inférieure à 0,2%.

Contrairement au cannabis, le chanvre ne peut pas faire planer l'utilisateur. Pour cette raison, il est considéré comme une culture légale et est d'ailleurs plutôt abondante en France.

 

Un bref historique de la législation sur le cannabis en France

Il est important de noter que le cannabis est le terme générique qui désigne à la fois le chanvre et le cannabis récréatif (la weed, la beuh, etc), que nos parents appelaient majijuana. Cette distinction est essentielle pour comprendre la législation du CBD en France.

Depuis des centaines d'années, la France a développé le chanvre industriel. En 1850, la France avait déjà cultivé plus de 175 000 hectares de chanvre - jusqu'à 700 hectares en 1960.

Plus récemment, la France a de nouveau développé sa production de chanvre - et est maintenant responsable d'environ 40% de la production européenne de chanvre.


Conclusion : concernant l'achat de CBD en France

Globalement, la France est l'un des meilleurs endroits en Europe si vous êtes intéressé par les produits au CBD.

La France est le premier producteur européen de chanvre et le troisième producteur mondial.

En vertu de la législation actuelle, vous pouvez cultiver votre propre chanvre à condition qu'il fasse partie des 20 souches autorisées avec moins de 0,2 % de THC et que vous n'utilisiez que les graines, les tiges, les feuilles et les fibres de la plante.

Les lois françaises tendent de plus en plus vers l'acceptation des produits du CBD; un engouement mondial autour de cette molécule nous pousse actuellement à actualiser notre législation.

Bien qu'il y ait certaines limites, vous ne devriez pas avoir de difficultés à trouver des extraits de CBD de haute qualité en France tant que vous achetez ceux qui contiennent 0% de THC.

Pour finir cet article sur une note positive, le Parlement Européen a récemment voté en faveur d'une augmentation de la tolérance du taux de THC dans les espèces de chanvre cultivées, passant de 0.2% à 0.3% et a élargi la liste d'espèces tolérées pour la culture à 68 au total !

Enfin une bonne nouvelle pour cette fin d'année 2020 un petit peu compliquée 😛 !


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés