Livraison gratuite dès 50€ / tel : 09 72 34 49 40
Livraison gratuite dès 50€ / tel : 09 72 34 49 40
Panier 0

Conserver son herbe de CBD

Si vous n'avez pas touché à vos fleurs de CBD depuis un moment, vous pouvez constater qu'avec le temps, elles deviennent plus sèches, et leur utilisation ne vous procurera pas autant d'effets qu'au départ.

La vieillesse des fleurs est inévitable. Cependant, il est possible de la ralentir avec une bonne conservation.

Nous vous apprendrons ce qui peut nuire à vos têtes de CBD avec l'âge et comment vous pouvez les préserver du temps et des éléments.

 

Ici nous verrons :

  1. Les effets du temps sur la fleur de CBD
  2. Qu'est-ce qui fait vieillir votre fleur
  3. Comment conserver la fraicheur et préserver votre CBD
  4. Quid de l'huile ?

 

Si vous n'êtes pas consommateur régulier ou que vous achetez juste à l'occasion des fleurs, il est possible que vous vous retrouvez avec des fleurs séchées en stock.

Vous pouvez voir directement en pinçant un peu votre tête de CBD que quelque chose a changé : le temps les rends en effet plus sèches et plus légères. Vous pouvez alors vous demander si leur consommation vous fera autant d'effets malgré tout ou si le goût peut changer ?
Peu importe la réponse, aujourd'hui nous sommes là pour vous montrer comment empêcher votre CBD de subir ce processus de vieillesse à nouveau.

 

Les jarres en verre, votre meilleur ami dans la conservation de fleurs

 

En vérité on ne peut pas arrêter le temps de faire son effet comme vous vous en doutez certainement (à moins d'en avoir le secret, auquel cas la richesse s'offre à vous) mais nous pouvons tout à fait ralentir un maximum le vieillissement.

 

Les effets du temps sur votre CBD

  • Perte de cannabinoïde

La fleur, exposée à la chaleur, l'air et aux rayons UV perd peu à peu sa concentration en cannabinoïdes et procure ainsi de moins en moins d'effets.
Si vous sentez que votre CBD ne vous détend plus autant ou à tendance à moins vous relaxer après une exposition aux éléments cité plus haut, ne cherchez pas plus loin, le temps a déjà commencé son effet sur votre fleur.

  • Perte de goût

La perte de cannabinoïde n'est pas le seul effet concerné. Au fur et à mesure du vieillissement de vos fleurs, le goût s'en retrouvera également altéré. C'est surtout la chaleur qui est responsable de cette détérioration.
Vous sentirez un goût plus dur,  plus "corsé" lors de sa consommation ou même au toucher. C'est tout simplement le résultat des terpènes (mais si vous savez, ce sont les molécules qui donnent à chaque variété son goût bien distinct !) qui s'assèchent au fil du temps.
Une luminosité excessive et une humidité importante produiront les mêmes effets sur vos fleurs de CBD.

 

Qu'est-ce qui fait vieillir votre fleur ?

Il y a plusieurs facteurs que nous avons déjà vu au cours de cet article qui impactent le goût, l'effet ou encore la texture de votre fleur. Nous allons les lister entièrement ici avec ceux également qui n'ont pas été abordé.

  • L'humidité

Il faut un équilibre lors vous combinez humidité et fleur de CBD. Si votre méthode de conservation est sujette à trop d'humidité, vous risquez une apparition de moisissures. Si en revanche le milieu de conservation n'est pas assez humide, vous risquez de voir dépérir les cannabinoïdes et les terpènes.

Quel que soit l'issue, si l'équilibre n'est pas respecté, le résultat ne devrait pas vous plaire.

  • La température

Souvent en lien avec l'excès d'humidité, les hautes températures peuvent accélérer la dégradation des cannabinoïdes et des terpènes. Dans l'idéal vous voulez faire en sorte que votre milieu de conservation ne soit pas plus chaud que 25,5°C.

La raison est très simple. Au-delà de cette limite et plus précisément entre 25.5 et 30°C, c'est la température idéale au développement de moisissures.

  • La lumière

Une lumière extérieure, donc concentrée en rayons UV, aura un mauvais impact sur les terpènes de vos fleurs. Vérifiez bien la luminosité à toutes heures de la journée de votre futur milieu de conservation pour ne pas rentrer un jour chez vous et avoir une mauvaise surprise.

  • Le matériau de conservation

Certains ne prennent jamais ce facteur en compte mais il a son importance. Pour ne pas finir avec une mauvaise surprise lors de votre prochaine consommation, évitez les matériaux fait entièrement de plastique.

Ce matériau en particulier va étouffer vos fleurs de CBD et les faire "suer". Votre fleur va se mettre alors à libérer toute son humidité et finira ainsi sèche et dure.

 

Comment conserver la fraicheur et préserver votre CBD

Maintenant que vous nous avons abordé tout ce qui est déconseillé, voici ce qui est conseillé.

Pour une conservation optimale et ainsi garder tous les effets d'après récolte, il vaut mieux choisir un endroit frais, sombre et modérément sec.

Le meilleur récipient pour conserver vos têtes une fois vos têtes déballées de leur conserves est sans nul doute le "Pot Mason" (ou "Mason Jar" pour les anglophones). C'est tout simplement un bocal en verre utilisé avant tout pour des conceptions alimentaires comme des confitures par exemple.

Vous pouvez utiliser des compléments tels que des sachets spéciaux pour réguler l'humidité de vos pots (à placer simplement dedans et à laisser jusqu'à 4 mois). Ce n'est pas obligatoire mais cela existe pour les plus pointilleux.

L'importance est que votre pot soit hermétique et étanche à l'air. C'est la meilleure option pour les garder à l'abri de l'oxygène. Le plastique est à bannir comme nous l'avons précédemment dit donc vous pouvez oublier les tupperwares. De la céramique peut faire l'affaire tant que le récipient respecte les règles citées plus haut.

L'opacité est un plus pour éviter l'effet des rayons UV sur vos fleurs. On évitera alors de placer les bocaux près de la fenêtre mais plutôt soit dans une salle avec une faible luminosité ou alors inexistante ou alors avec une lumière à faible rayons UV de façon à ne pas dégrader vos fleurs.

Oubliez les pots en plein air qui sont avant tout sortis pour prendre de belles photos et très souvent remis juste après dans un lieu de conservation correct pour ne pas faire sécher les fleurs trop vite.

Une fois vos fleurs dans le bon récipient et dans le bon endroit, pensez encore une fois à maintenir la température ambiante en dessous de 25.5°C, 21°C devrait être optimal. (en gros faites attention en été si vous vivez en Europe)

Enfin, lorsque vous ouvrez vos pots pour vous servir, faites en sorte de ne pas y passer une éternité pour être sûr de les garder le plus longtemps possible.

 

Est-ce que l'on peut congeler nos fleurs ?

Vous pouvez très logiquement vous demander si les hautes températures peuvent dégrader vos fleurs, est-ce que les basses températures en sont de même ?

De manière assez étonnante, vous pouvez en effet les congeler pour une durée de 1 à 2 ans maximum si besoin (encore faut-il vraiment en avoir besoin). Vous aurez néanmoins besoin d'être délicat en touchant vos fleurs si vous êtes amené sachant que les trichomes (ce qui contient la résine) peut tomber très rapidement.

Laissez les décongeler simplement lorsque vous en avez besoin à l'air libre et ensuite vos fleurs seront tout à fait bonne à la consommation bien que la couche extérieure de celle-ci peut sembler moins optimale qu'au départ en apparence seulement.

 

  • Quid de l'huile ?

  • Généralement livrée dans un flacon en verre hermétique et même quelques fois teinté pour éviter d'avoir l'effet négatif des rayons UV, l'huile se conserve sensiblement de la même manière que les fleurs.

    Vous pouvez choisir un verre anti-UV si vous cherchez simplement l'esthétisme en alliant l'efficacité. Pensez à la stocker si votre récipient est sensible aux UV dans un endroit sombre et frais (toujours dans la fourchette de températures des fleurs à titre d'exemple). Vous limiterez ainsi la perte des précieux cannabinoïdes.

    Contrairement aux fleurs, les températures froides ont un mauvais effet sur l'huile (comme sur n'importe quelle huile au final) et si la température ambiante est trop basse, vous obtiendrez une huile plutôt gluante ou poisseuse et vous pourrez avoir des grumeaux dans votre pipette, rendant difficile son extraction.

    Si cela arrive pas de panique. Mettez simplement l'huile à température ambiante ou passez le flacon sous eau tiède pour redonner à votre huile son aspect original.

    Sachez qu'une huile bien conservée pourra se conserver 8 à 12 mois soit presque un an !


    Article précédent Article suivant


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés